Vous êtes ici :Accueil>Terroir>Agriculture

Agriculture

Des visites de fermes et d’alpages sont organisées, renseignez vous auprès des Offices de Tourisme pour partir à la rencontre des agriculteurs.

 

 

Les alpages

 

 

 

  La démontagnée

C'est aussi l'occasion de fêter le retour des alpagistes.

 

 

 

 

 

 

 

 

La coopérative laitière de Haute Tarentaise

(c) Agence Merci, Office de Tourisme de Séez

Au XIXème siècle, l’agriculture et en particulier l’élevage sont les principales ressources de la vallée de Haute Tarentaise.
Les fruitières des villages ayant fermées, toute la production laitière de la vallée est rassemblée au sein de la coopérative laitière de Haute Tarentaise. Le terme fruitière vient de fruit, résultat du travail en commun des agriculteurs d’un village.

Si vous souhaitez tout connaître sur la fabrication du beaufort, n’hésitez pas à visiter la coopérative située à la ZA des Colombières, à Bourg Saint Maurice. Visite libre et gratuite du lundi au vendredi de 9h30 à 11h30 ; visite guidée le vendredi à 9h30 et à 10h30 (pendant les vacances scolaires).

 

Pour les curieux !

A l’époque romaine, l’écrivain et naturaliste Pline, faisait l’éloge des fromages de Tarentaise et vantait la qualité des vaches laitières. Au Moyen-Âge on fabrique le « vachelin » puis c’est la fabrication de la « grovirée » au XVIIIème siècle. C’est seulement en 1942 qu’apparaît la désignation « Beaufort ». Ce « prince des gruyères » a obtenu l’Appellation d’Origine Contrôlée en 1968.

 

 

 

  Portrait de la vache tarine : adaptée au climat et aux terrains les plus périlleux, elle se reconnait par sa robe de couleur uniformément fauve, ses sabots noirs, ses cornes en forme de lyre et ses yeux maquillés de noir.

 

(c) Anne MARMOTTAN, Office de Tourisme de Sainte Foy Tarentaise